Alexandra Borsari - European nomadic researcher
Alexandra Borsari - European nomadic researcher

Avril 2018: la nouvelle cara!

Depuis quelques semaines, je me sens coincée avec ma Burstner. Je suis magnifiquement bien accueillie dans le jardin de Nathalie et Victor à Frepillon (95) mais je ne peux ni entrer ni sortir seule. Le portail est étroit, il y a peu de marge de manoeuvre en face et il faut ensuite monter une petite pente bien raide pour ma grande dame.

Je pense de plus en plus à changer de maison pour être plus mobile. Pour cela, il faut plus petit et plus léger. D'ailleurs, les 9m² sont maintenant trop grands! Il est temps de changer! J'hésite à prendre une pliante quand tout à coup, je tombe sur une occasion à ne pas laisser passer.

Mercredi 18 avril 2018

Frepillon, jardin de Nathalie et Victor

Magnifique journée encore! Le père de Nathalie s'active dans le jardin. 
J'avance bien et dîne avec Nathalie et Victor. En rentrant dans la cara, je regarde les annonces sur Le Bon Coin. Et là... Je tombe sur LA caravane: une Rapido magnifique de 3m20, surbaissée, modèle de 1978 en parfait état et très abordable. Le mix parfait pour aller vers la simplicité.
J'hésite un instant car la belle est à Concarneau. Ça me fait presque 600km et le surlendemain, je dois être à 8h30 à Télécom Paristech. 
Surtout, je pense qu'il y a soit une erreur sur le prix, soit un gros problème: pas possible qu'elle soit impeccable à ce prix-là. 550€ contre souvent le double ou le triple. Ma première m'avait coûté 1500€. Déjà peu pour une maison :-)
Comme pour la Burstner, le miracle se produit: l'annonce a été publiée vers 20h40, il et 21h15 et je suis la première à appeler. Le propriétaire a déjà eu des touches mais je suis la première avec qui il discute. Tout semble parfait. Il faut que je me décide: je lui propose de venir le lendemain. Il me dit ok pour 18h! Et c'est parti!! J'en discute un peu avec Nathalie et Victor qui pensent aussi qu'il faut que j'y aille. Tant pis pour le zen! Je ne voulais pas courir et faire les choses tranquillement. Je me retrouve de nouveau dans l'urgence.
Je réfléchis à mon organisation: plutôt que de partir vendredi, je prendrai la route samedi ou dimanche si je reviens avec (j'avais prévu d'emmener la grande chez Anne et Denis vers Besançon et de chercher sur place). Je suis déçue de faire encore un aller retour dans le speed sans pouvoir prendre du temps pour me balader et voir du monde. Tant pis!

Je me couche en me disant que la prochaine nuit sera pour dans 48h et que je suis déjà HS.


Jeudi 19 avril 2018
Victor et Nathalie sont là et me proposent de leur laisser les chiens. C'est vraiment gentil car il va faire très chaud. Je vais pouvoir aussi aller plus vite sans faire de longues pauses, ne serait-ce que pour prendre le temps d'attacher tout le monde à chaque fois. J'emmène tous les zozos en balade vers 8h30, y compris Igor qui a deja trop chaud.
Puis retour cara. Petit dej des loulous et je me prépare en vitesse. Je décolle à 10h40 en esperant ne pas faire le trajet pour rien. Stop poste. Je file ensuite à Mery retirer des espèces.

Et c'est parti! Il est déjà 11h15 et il ne faut plus que je perde de temps. Trajet sans problème, hormis la chaleur qui crève et donne envie de dormir (ma hantise au volant vu mon degré de fatigue). Stop essence vers Rennes: un abruti de chauffeur PL me fait perdre un précieux quart d'heure en voulant sortir un reçu depuis la pompe où j'ai commencé de me servir!!
Je flippe de tout perdre si je suis en retard. J'appelle pour dire que je serai là avec 15mn. Pas de problème! Plus tôt, entre midi et 2 j'avais peur de recevoir un coup de fil ou un sms me disant que quelqu'un avait été plus rapide. Rien! J'ai bon espoir que ca marche et je me dis que même si elle n'est pas au top, je le prendrai et la revendrai au besoin.
Je finis par arriver. Je la vois d'abord de loin et.. je sais que c'est bon! 
Contact agréable avec les propriétaires: un couple qui a parcouru le chemin inverse en commencant avec une pliante en toile, la surbaissee et maintenant une Hymer rigide classique de 4m.

J'ai un gros coup de coeur pour cette dame de 40 ans, bichonnee et jolie!!! Et légère!!! Nous la bougeons sans peine à la  main pour atteler. La proprietaire nous rejoint au moment du départ pour lui dire au revoir.

La voilà la belle maison coup de coeur!! La Burstner était plutôt le compromis entre le besoin de place (je n'imaginais pas alors qu'elle deviendrait vite trop grande!) et le manque d'expérience en cara. Celle-ci est à la fois le choix du coeur et une étape de plus vers la miniaturisation pour être plus mobile!
Je pars vers 19h30. Je roule bien. Je ne la sens presque pas! Mais je suis tellement fatiguée que j'ai beaucoup de mal à avancer à partir de minuit/1h. J'arrive enfin après de nombreux stops café vers 5h! J'ouvre aux chiens puis rentre ma merveille dans l'allee! Je fais manger mes cocos, m'ecroule 15mn sur Bonnie puis me lave et jump pour aller prendre mon train. Il est 7h du mat, je suis mortibus mais heureuse :-D


Vendredi 20 avril
8h30, Télécom ParisTech: je retrouve l'équipe de Sim 208 toujours aussi chouette. Me presente rapidement pour le lancement et me sauve pour le dernier TD d'Etic. Bonne séance même si, parfois, j'ai du mal à garder les yeux ouverts quand les élèves me parlent.

Contact

contact@alexandraborsari.org

mobile +33 695 560 755

 

WE CAN SPEAK TO EACH OTHER IN:

ENGLISH, SPANISH OR FRENCH

No dudéis en contactar conmigo en castellano

Nous pouvons aussi nous parler en français

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Alexandra Borsari

Appel

Email